Assurances d’auto, les démarches pour renouveler ou remplacer

assurance d'auto

Changer d’assurance pour auto n’a pas été toujours facile pour un titulaire de permis alors que plusieurs raisons peuvent le pousser à le faire. Cela est maintenant rendu possible. Notamment depuis 2015, date à laquelle la loi Hamon a été promulguée en France. Pour cela, il suffit de suivre certaines démarches.

Sûreté d’auto, les raisons qui poussent à changer d’assureur

D’une manière générale, les gens changent de formules d’assurance pour auto à cause des conditions générales qui ne garantissent pas de couvertures satisfaisantes. Souvent, il arrive aussi que les clauses contractuelles comportent beaucoup trop d’exclusions ou qu’elles requièrent l’ajout d’options pour profiter d’une sûreté supplémentaire. Or, habituellement, cela a pour effet d’alourdir les primes. Ces raisons amènent les titulaires de permis à rompre leur contrat pendant l’année en cours. Ceci afin de trouver l’offre qui leur convient et qui leur permet surtout de profiter d’un rapport qualité/prix plus avantageux.

Depuis que la loi Hamon est entrée en vigueur dans l’Hexagone, contracter une nouvelle assurance de voiture au cours de l’année d’exercice devient possible. Pour cela, il suffit que vous respectiez toutes les procédures de résiliation contractuelle avec votre assureur actuel et que vous suiviez les étapes stipulées par cette réglementation. Le remplacement d’assurance automobile peut aussi connaître diverses autres causes telles que le changement de domicile ou de profession. Il en est de même concernant le passage à la retraite ou encore la survenance d’un sinistre conduisant l’assuré à mettre fin à son contrat en cours. C’est notamment le cas concernant le vol de voiture ou sa destruction à cause d’un cas fortuit.

Les étapes au moment de souscrire une nouvelle assurance d’auto

Pour pouvoir changer d’assureur, il vous faut obtenir une notification par voie postale émanant de votre compagnie actuelle. Cette lettre va normalement vous autoriser à résilier votre contrat actuel à l’approche de son terme. Au cas où l’établissement tarde à vous en informer, la loi vous permet de le rompre dans les 20 jours suivant la date de reconduction. Il faut cependant que vous réussissiez à trouver une compagnie d’assurance dans ce laps de délai pour faciliter vos démarches. En effet, il revient à votre nouveau cocontractant d’entreprendre ces procédures à votre place. Notamment en ce qui concerne la mise à fin de l’ancienne assurance. Dans tous les cas, vous devez choisir le nouveau fournisseur de services de sûreté pour auto en vous basant sur deux points essentiels.

Le premier concerne l’intégralité des frais relatifs aux opérations. La seconde porte sur l’étendue de la garantie offerte. Notamment le champ de couverture que la nouvelle formule que vous allez choisir offre en matière de responsabilité. Cela va notamment dépendre de l’usage que vous allez affecter à votre automobile. Ceci en sachant notamment qu’une assurance d’auto pour particulier diffère de celle que souscrivent les professionnels de façon générale. Pour ces seconds, celle-ci est assujettie à une assurance de responsabilité civile professionnelle. Sur internet, vous pouvez effectuer plusieurs simulations sans engagements. N’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence pour trouver l’offre qui correspond à vos besoins et à votre situation au meilleur tarif ! Pour cela, aidez-vous d’un comparateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *