Vignette de pollution crit’air : pour quels véhicules ?

Vignette de pollution crit’air

Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire et que vous roulez en Zone à circulation restreinte, votre véhicule a besoin d’une vignette crit’air. Cette vignette de pollution est obligatoire pour certains automobilistes. Le fait de ne pas l’afficher sur votre pare-brise entraine des sanctions si cela s’avère impératif.

Crit’air une vignette de pollution dans les ZCR

La loi impose à certains conducteurs d’étiqueter leurs véhicules d’une vignette crit’air pour protéger l’environnement. Le dispositif devenu obligatoire dans l’Hexagone est entré en vigueur depuis janvier 2017 à l’initiative du Ministère de l’Intérieur. Ainsi, particulièrement pendant les pics de pollution, certains véhicules doivent l’apposer sur leur pare-brise. Ceci notamment quand ils sont constamment amenés à rouler dans les ZCR (Zone à circulation restreinte). Pour connaître si votre engin est concerné, il vous suffit de vous référer à l’arrêté datant du 21 juin 2016. Cette réglementation classifie notamment les engins en 6 principales catégories selon leur impact gris.

Il s’agit singulièrement des mots et des scooters, mais aussi de certains véhicules à quatre roues comme : les voitures, les autocars, les utilitaires et la plupart des camions. Les conditions d’utilisation de cette vignette vont donc dépendre de la classe à laquelle votre moyen de déplacement appartient. Notons aussi que cette vignette est attribuée une seule fois. Sa validité est permanente. Pour ces types d’engins motorisés, le prix de la vignette s’élevait initialement à 4,8 €. Depuis 2018, il a été réduit à 3,62 €, les frais de port y étant déjà inclus. Pour vous en approprier, il vous faut simplement vous rendre sur la plateforme en ligne dédiée, de la même façon que pour l’achat d’une carte grise.

Les cas de voitures concernés et les exclusions

Pour certains véhicules, le fait de ne pas porter cette marque antipollution entraine des sanctions. Ainsi, le défaut de présentation d’une vignette crit’air peut donner lieu au paiement d’une amende d’environ 70 € pour le conducteur d’un véhicule léger. La même transgression est punissable de 135 € de pénalités à verser pour un camionneur qui n’appose pas cette vignette sur la vitre à l’avant de son poids lourd. Les contrevenants s’exposent à des sanctions encore plus sévères en cas de contrefaçon. Comptent parmi les véhicules auxquelles ces mesures s’appliquent :

  • Les voitures en général.
  • Les camions.
  • Les véhicules utilitaires.
  • Les motos.
  • Les scooters.
  • Les véhicules routiers de transport public ou collectif : bus, autocar…

À noter cependant que les engins agricoles et ceux destinés aux travaux sur chantier ne sont pas concernés. Il en est de même concernant les voitures et les véhicules utilitaires légers ayant déjà circulé en France avant 1997. Le cas des engins routiers de transport public ou collectif, ainsi que les poids lourds, mis en service sur le territoire français avant 2001 est également exclu. Pour tous les véhicules à deux roues, seuls les scooters et les motos qui roulent en France après juin 2000 sont assujettis à cette loi sur la vignette crit’air antipollution. Si votre voiture, votre camion ou votre engin à deux roues circule en ZCR et que vous l’avez acquis à une date ultérieure à ces périodes, pensez dès lors à acquérir cette vignette sur le site dédié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *