Relation de couple : quand les médias sociaux s’interposent

média sociaux

Si une relation de couple finit par se briser, il ne faut pas rejeter la faute aux réseaux sociaux, mais plutôt identifier les causes ayant provoqué cette discorde. Le micro-cheating ne s’apparente pas vraiment à l’adultère. Cependant, il risque d’inciter l’un à rencontrer quelqu’un d’autre à force de s’interconnecter virtuellement.

Flirt sur réseaux : de la microtromperie vers l’infidélité

Dans une relation de couple, rares sont les personnes qui arrivent à se prémunir complètement des dangers que l’usage des médias sociaux occasionne. Beaucoup parviennent, ou du moins prétendent réussir, à en mesurer les conséquences. Cependant, le souci réside en ce que tôt ou tard, un de vos ex va finir par refaire surface sur le web 2.0. À coups sûrs, il va donner du fil à retordre à la personne que vous devez chérir, par votre intermédiaire. Il peut arriver aussi qu’un(e) inconnu(e) prétendant mieux vous comprendre que quiconque s’immisce petit à petit dans votre vie affective. Notamment, soit pour jouer le médiateur, et se contenter de ce rôle, soit pour se substituer à votre amour, ce qui arrive très fréquemment.

Pour des raisons personnelles, une vieille connaissance, un(e) ancien(ne) camarde de classe ou un collègue peut aussi s’en servir pour envenimer votre vie amoureuse. Le micro-cheating en soi ne constitue pas une menace au premier abord. Pour rappel, il s’agit d’une série d’actions qui poussent un individu à s’attacher émotionnellement à quelqu’un d’autre, sans devoir se rencontrer. Or, le sort d’une relation amoureuse, et notamment l’avenir affectif de la personne qui en dépend, repose sur les bouts de doigts du stalker manipulateur. Tout n’est qu’une question de temps avant que tous deux passent à l’action. Les conversations deviennent plus intimes, l’autre commence peu à peu à se voiler la face en votre présence. Cela manifeste un signe alarmant que vous devez prendre très au sérieux. Pour ce qui va advenir de votre relation, libre à vous de prendre les décisions qui s’imposent.

L’idylle sous Smartphone destructeur de relation de couple

Que ce soit virtuellement ou physiquement, la tromperie reste comme telle. Le micro-cheating a pour but de voler le sentiment d’autrui en usant des flatteries soit pour mieux en prendre soin, soit pour en abuser. L’infidèle en revanche pervertit sa relation amoureuse en livrant son corps à une ou à plusieurs personnes au détriment d’une vie sexuelle en couple. Un plaisir sensuel censé s’épanouir, perdurer et se suffire à lui-même en restant fidèle.

Le problème avec les individus qui dépendent du micro-cheating réside surtout en ce qu’ils s’effacent en même temps qu’ils ignorent la présence de leur être aimé. Le tout sous les invisibles et perceptibles ficelles du stalker qui, à tout moment, peut abuser de la confiance de sa proie pour assouvir ses désirs, y compris charnels. Maintenant, il est vrai que plus personne (ou presque) ne peut se passer des médias sociaux. Toutefois, vous devez vous prémunir de leurs effets néfastes pour qu’ils n’envahissent pas votre vie intime de couple. Éclaircissez vos conditions dès le départ ! Misez sur la transparence pour votre sécurité et celle de l’avenir que vous comptez bâtir avec l’élu(e) de votre cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *