Infidélité amoureuse, addiction ou vide à compenser ailleurs ?

infidelité amoureuse

Trahison, châtiment, addiction, manque à combler… plusieurs raisons peuvent servir de prétextes pour tromper l’autre. Pour certains, c’est une nécessité. Pour d’autres, l’infidélité amoureuse sert à affirmer leur indépendance. Pour la plupart des infidèles, cela résulte souvent d’un problème de couple qui tend à persister.

Les formes d’infidélité amoureuse les plus fréquentes

Pour mieux en comprendre les raisons, examinons d’abord les cas d’infidélité les plus courants. Généralement, elle peut être personnelle ou résulter d’un problème relationnel. La première forme d’adultère se caractérise par une sorte d’addiction. Celui ou celle qui en souffre ressent constamment un besoin de se faire plaisir qui tend à s’accroître. Ces individus vont alors tenter de multiplier les liaisons extra-conjugales pour assouvir leur désir de voluptueux.

Quant à la seconde caractéristique, elle fait souvent référence à un vide émotionnel ou un manque de plaisir charnel qui nécessite d’être compensé ailleurs. L’un ou l’autre s’ennuie d’une relation routinière et cherchera à combler ses petits désirs dans les bras de quelqu’un d’opportuniste et peu scrupuleux. C’est notamment le cas d’adultère le plus fréquent et que souffrent de nombreux couples aujourd’hui. En dehors de ces deux possibilités, il peut arriver en outre qu’une personne initialement fidèle finisse par rompre son propre engagement envers l’autre. Notamment à la suite d’un ou de plusieurs mauvais actes qu’elle n’a pas pu pardonner à son être aimé. Se sentant trahie, elle inflige alors un châtiment à l’autre pour lui faire payer ses torts.

Une vie amoureuse peu stimulante qui vire au désastre

Qu’elle soit biologique, volontaire ou légitime, l’infidélité amoureuse connait plusieurs causes susceptibles de détruire une relation de couple.

  • La routine qui fait peu à peu perdre le goût d’une cohabitation amoureuse emplie de bonheur et de dynamisme.
  • Une vie affective de plus en plus délaissée au profit de la crainte du lendemain.
  • Une sexualité peu stimulante et de moins en moins épanouie, cause principale d’adultère.
  • Une distance qui s’étend de jour en jour, démotivant l’autre, et qui le pousse à dégeler ce froid ailleurs.
  • Un Smartphone qui s’immisce un peu plus dans la relation amoureuse, de façon apparemment inoffensive, au point de l’anéantir à petit feu. Résultat : l’un va finir par expérimenter l’idylle dans le réel pendant que l’autre se plonge dans le virtuel en s’engageant dans un stalking qui pourra probablement ne jamais aboutir.
  • Deux amoureux qui ne savent pas faire taire leur égo respectif au point de s’ignorer l’un l’autre tout en continuant de rester ensemble en croyant pouvoir tout arranger dans cette voie.
  • Un manque de dialogue qui suscite des besoins d’être écouté(e), de se faire comprendre et d’être chouchouté(e) ailleurs par un(e) confident(e) bienveillant(e).
  • La crainte d’affronter la réalité en face en tentant toujours de trouver des échappatoires et en reposant sa seule confiance sur la base d’un tissu de mensonges.

En principe, les couples qui se respectent et qui se font mutuellement confiance se protègent naturellement de ces fléaux. Dans le cas contraire, il convient d’éclaircir les conditions dès le départ et d’en fixer les limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *