Dépendance affective : une addiction tout à fait remédiable

Dépendance affective

Vous tenez à une personne et vous avez besoin de lui comme d’un oxygène. Si cela ne tenait qu’à vous, vous préféreriez ne pas la quitter des yeux. Le fait de ne pas pouvoir la voir, ne serait-ce qu’une demi-journée, vous paraît insurmontable. Vous souffrez peut-être d’une dépendance affective.

Placer quelqu’un au centre de sa vie pour guérir émotionnellement

Le sentiment de dépendance affective se caractérise par le fait qu’une personne s’attache à un individu en particulier et le considère comme indispensable dans sa vie. Il peut s’agir d’un parent, d’un(e) ami(e), d’un enfant, d’un amant ou d’un conjoint. Celui ou celle qui dépend d’un être cher à ses yeux a l’impression de voir le monde s’écrouler, si ce dernier venait à lui quitter ou à disparaître. Il ou elle est persuadée que la présence de cet individu donne un sens à son existence et que nul autre ne peut le remplacer.

Ce cas d’addiction se rencontre fréquemment dans les relations de couple et il connaît des causes à peu près semblables. La victime ressent un vide émotionnel qu’elle cherche à compenser à cause d’un passé chargé de déboires sur ce plan. Cela peut s’agir d’une relation conflictuelle qu’elle a vécue dans sa famille depuis sa tendre enfance. Une fois adulte, elle se confronte à un cas assez similaire à travers une relation qui se traduit par un échec. Elle cherche dès lors à trouver l’âme sœur. Une fois son souhait exaucé, elle ne veut plus laisser cette chance lui échapper.

Dépendance affective : s’estimer soi-même pour s’en affranchir

Dans les bonnes paroles, il est admis pour quelqu’un d’aimer autrui autant qu’il s’estime lui-même. Il est clair qu’ici, les sages nous autorisent à développer notre amour-propre, et ce, pour plusieurs bonnes raisons. D’abord, en accordant trop de place à une personne que vous estimez précieuse dans votre vie, vous risquez de vous effacer, voire de vous autodétruire. Ensuite, si elle abuse de votre amour, exerce une emprise sur votre soi supérieur et vous abandonne par la suite, cela peut provoquer une lourde déception conduisant au suicide. Or, votre être suprême recèle tout ce qui est indispensable à votre épanouissement et incarne votre accomplissement. En vous y déconnectant, vous vous renierez et exposerez cette précieuse essence à la merci d’une personne qui risque de l’annihiler.

Par ailleurs, si vous vous désintéressez à tout ce qui a trait à votre personne au profit de celui ou de celle que vous chérissez tant, vous ne ferez que l’éloigner de vous. Ce n’est pas parce qu’il ou elle ne vous aime pas, c’est simplement à cause de cette notion de réciprocité que vous avez tendance à exagérer. Dans cette équation, vous négligez un détail important : l’équilibre. À chaque fois que vous accomplissez une preuve « d’amour », vous attendez que l’autre en fasse autant, exactement de façon proportionnelle. Le souci réside dans le fait que si dernier ou cette dernière vous déçoit sans le vouloir, cela risque de vous blesser gravement. En consacrant du temps à vous-même, vous parviendrez à être indépendant(e) vis-à-vis d’autrui chaque jour et à mieux le comprendre. Vous regagnerez votre estime de soi et finirez par attirer la bonne personne vers vous, si ce n’est déjà le cas. Respectez-vous et apprenez aussi à accepter l’autre comme il est pour pouvoir l’aimer davantage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *