Demande de crédit pour interdit bancaire

credit interdit bancaire

En France, plus d’un million de personnes sont en situation d’interdits bancaires. Or, lorsqu’on est en interdit bancaire, il est plus difficile de demander un crédit auprès d’une banque. Heureusement, d’autres alternatives existent pour demander un crédit pour interdit bancaire. Découvrez dans cet article les points essentiels à savoir sur cette démarche.

L’interdit bancaire, c’est quoi et quelles sont ses conséquences ?

Être « interdit bancaire » ne veut pas dire que votre compte cesse de fonctionner, ni que vous devez ouvrir un autre compte. En effet, il s’agit seulement d’une interdiction d’émettre des chèques. C’est à la banque de prendre cette décision en cas d’émission de chèque sans provision, suivi d’une non-régularisation après injonction.

La cause la plus courante d’une interdiction bancaire est la mauvaise estimation du budget. Dans certains cas, il se peut aussi que le virement de salaire soit en retard. Cependant, si le chèque a été émis entre-temps, il est déjà trop tard.

Une interdiction bancaire va entraîner :

  • L’inscription de la personne au Fichier Central des Chèques ou FCC, qui est géré par la banque de France. Cette information est visible par tous les établissements financiers.
  • La restitution obligatoire des chéquiers.
  • La mise en opposition de toutes les cartes bancaires (paiement et crédit).
  • La suspension de l’autorisation de découvert.

Peut-on obtenir un crédit quand on est interdit bancaire ?

Quand un particulier est fiché au FCC, l’accès au crédit est quasiment impossible. En effet, la majorité des établissements de crédit bancaire refuseront ce type de demande, car les risques sont majorés. Toutefois, rien ne vous empêche de faire une ou plusieurs demandes.

Dans ce cas, la meilleure solution est, bien sûr, d’essayer de régulariser sa situation financière pour lever le « fichage », en remboursant le créancier. Cependant, si cela est impossible, le particulier devra attendre cinq ans avant de pouvoir redemander un prêt, car à ce moment, le fichage prendra fin automatiquement.

Par ailleurs, d’autres solutions sont envisageables pour solliciter un crédit à la consommation pour les interdits bancaires notamment :

  • de contracter un « microcrédit social »,
  • de contracter un prêt entre particuliers,
  • de faire un crédit hypothécaire (si la personne concernée est propriétaire de son domicile)
  • de contacter un organisme de crédit d’interdits bancaires.

Comment un organisme de crédit peut-il vous aider ?

Faire appel à un organisme de crédit est une option intéressante quand on est interdit bancaire. Cet établissement vous propose une solution intéressante pour redresser la situation par le rachat de crédit. Son concept est simple, c’est de regrouper l’ensemble de vos crédits pour avoir une unique mensualité à payer. Le rachat de crédit ou fusion des emprunts permet à l’emprunteur d’obtenir plus de marge de remboursement et dans certains cas, une mensualité considérablement réduite.

Seulement, l’emprunteur ne doit en aucun cas cacher au prêteur potentiel qui est interdit bancaire. En effet, c’est essentiel pour sa prise de décision et cela lui permettra aussi d’ajuster le taux d’intérêt de prêts à la consommation en fonction des risques encourus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *